Le Réseau de l'Araignée lors de son camp 2015 - JMA

Le Réseau de l’Araignée lors de son camp 2015 – JMA

Les réseaux nationaux de patrouilles libres chez les Guides et Scouts d’Europe répondent à deux besoins : permettre à des petits groupes de jeunes, garçons ou filles, isolés, d’être scouts ou guides et permettre de fonder une unité autonome dès que possible.
Une patrouille libre est un groupe de 5 à 8 jeunes de 12 à 17 ans sous la responsabilité d’un chef de patrouille souvent le plus âgé ou le plus expérimenté. Être une patrouille libre ne veut pas dire que ces patrouilles sont livrées à elles-mêmes mais que leur chef n’habite pas la même région : elles sont en contact permanent avec lui.  Deux salariés de l’association des Guides et Scouts d’Europe accompagnent ou encadrent ces réseaux.

Patrouille libre, une aventure au quotidien

Être en patrouille libre, c’est vivre une grande aventure, des amitiés fortes, c’est progresser vers la débrouillardise et l’autonomie.
Les jeunes vivent en patrouille toute l’année et vivent au quotidien la pédagogie des Guides et Scouts d’Europe. Les liens tissés au sein d’une patrouille libre sont particulièrement forts car les jeunes sont responsabilisés du fait de la petite taille de la patrouille. Chaque jeune conduit son poste d’action en fonction de ses talents pour mener à bien le projet d’année de la patrouille.

Pour les garçons, le Réseau national de l’Araignée

 

Stephane Mesle

Stéphane Meslé, chef du Réseau de l’Araignée

Encadrement et suivi des garçons

Le chef de réseau est un salarié de l’Association des Guides et Scouts d’Europe. Il est en contact permanent avec les chefs de patrouilles par téléphone et par courriel. Il assure le suivi des activités pendant l’année en veillant notamment à ce qu’elles soient bien préparées et qu’elles aient lieu dans les meilleures conditions. Il organise les activités qui concernent tout le réseau : les camps de formation des chefs de patrouilles, les camps régionaux et le camp d’été.
Chaque patrouille est suivie localement par un référent adulte. Pour chaque activité, il sait ce qui est prévu et est en mesure d’intervenir si besoin. Il apporte aussi le bon sens et l’expérience d’un adulte. Il assure le relais avec les parents des scouts de la patrouille.

Comment ça se passe pendant l’année ?

En début d’année, le chef de réseau organise des réunions pour chaque patrouille pour faire connaissance, présenter le fonctionnement du réseau et répondre aux questions. La rencontre avec les parents a toute son importance dans la mesure où elle permet que les parents accordent leur confiance au chef de réseau.
Pendant l’année, toutes les patrouilles préparent une même et grande aventure : le camp d’été du réseau. Pour s’y préparer, chacune va relever des défis pour progresser et préparer le camp. Deux camps vont permettre de former les chefs de patrouille dans la conduite de leurs activités. Des camps régionaux permettent de réunir les patrouilles libres locales pour une première aventure commune.

Pourquoi l’Araignée ?

Le nom de réseau de l’Araignée a été choisi car il contient cette image de toile, de lien fraternel tissé à travers la France. Chaque patrouille, même isolée géographiquement, sait que d’autres patrouilles vivent comme elle, rencontrent les mêmes problèmes, les mêmes joies et surtout préparent le même camp d’été. Le premier camp d’été date de 1979. Le foulard des patrouilles libres de l’Araignée est noir avec un liseré bleu.