Carnet de 2° classe "la patrouille t'attend"

Carnet de 2nde classe « la patrouille t’attend »

Après l’engagement pris par sa promesse, la progression du jeune éclaireur est marquée par l’obtention de la 2nde, puis de la 1re classe. Ces étapes validées par la Cour d’Honneur permettent de reconnaître que l’éclaireur progresse de manière harmonieuse dans sa vie scoute.

L’éclaireur est invité à progresser dans toutes les techniques du scoutisme pour l’obtention des classes. Il ne s’agit pas d’entrer dans une logique trop scolaire de compétences à valider invariablement, mais dans une dynamique de progression, d’objectifs adaptés et personnalisés atteints et d’un style scout qui doit transparaître de l’éclaireur. Au long de sa progression, l’éclaireur sera accompagné par son chef de patrouille,  ainsi que par la Cour d’honneur qui valide les progressions.

Carnet de 1e classe "la patrouille compte sur toi"

Carnet de 1re classe « la patrouille compte sur toi »

Les livrets de classe, « la patrouille t’attend » pour la 2nde classe, et « la patrouille compte sur toi » pour la 1re classe, sont là pour donner les contenus techniques et repères à suivre dans ces progressions. Ils proposent un ensemble d’épreuves dans chaque domaine permettant de valider les compétences acquises, baliser le niveau attendu, tout en adaptant celui-ci, avec des épreuves obligatoires et d’autres optionnelles. Nombre de ces épreuves sont à réaliser en patrouille, et permettent également de développer l’esprit de service, qui va de pair avec le style scout.

Les raids sont des temps forts dans l’avancement de cette progression, car ils permettent de mettre en oeuvre les techniques apprises préalablement (orientation, exploration, campisme, vie spirituelle…) au cours d’une randonnée avec nuit en extérieur durant laquelle l’éclaireur va être en situation de quasi autonomie. L’itinéraire de raid est reconnu et préparé préalablement par la maîtrise, et l’éclaireur doit rendre à l’issue de celui-ci un rapport de raid complet présentant le déroulé de celui-ci, divers croquis réalisés sur son parcours, une méditation sur un sujet défini, et d’autres épreuves données à faire.

La Cour d’Honneur réunissant le CT, le CR et les CP se prononce sur la réussite à l’obtention des classes, dont les insignes sont remis au cours d’un rassemblement de la troupe.

Mon fils, tu es Scout. Sais-tu ce que c’est un scout ?
– Un éclaireur, Seigneur.
– Et un éclaireur, c’est un guide. Connais-tu l’histoire de cet aveugle qui voulait conduire un autre aveugle : tous deux tombèrent dans le fossé et se perdirent.
– Seigneur, si Vous daignez me conduire, ce malheur ne m’arrivera pas.
– Tu as raison de m’invoquer : je suis le premier guide.
Je suis non seulement le guide, mais le chemin.
Non seulement l’éclaireur, mais la lumière.
Et celui qui me suit ne marche pas dans les ténèbres.
Suis-moi, et tu verras clair.
Suis-moi, et ta lanterne éclairera tes frères scouts.
Suis-moi, et je ferai de toi un scout, c’est à dire un éclaireur d’hommes.
Comme ont été les garçons de Galilée qui s’appelaient Jacques et Jean, Pierre, André et Philippe, et les autres, qui furent ma première patrouille.
Père Jacques Sevin, « Pour devenir Scout de France », 1928.