Investiture d'un chef à Montargis-Villemandeur

Investiture d’un chef à Montargis-Villemandeur

Chaque chef d’unité investi dans sa mission par son responsable hiérarchique, le plus souvent le chef de groupe, prend l’engagement de :

  • Remplir fidèlement ses devoirs de baptisé ;
  • Observer et faire observer la loi scoute, les principes, les règlements et les méthodes de la fédération du scoutisme européen ;
  • Suivre loyalement les instructions données par ses chefs ;
  • Poursuivre sa formation et sa progression personnelle pour assurer son service.

Les assistants et adjoints du chef ont également le rôle d’assurer une mission d’éducateur d’enfants ou d’adolescents. Ils s’engagent à aider fidèlement le responsable et l’unité, lui obéir et faire équipe avec lui. Ils doivent également se former et progresser pour tenir leur place de mieux en mieux.

Les chefs éclaireurs doivent avoir 18 ans au plus tard le 31 décembre de l’année scoute en cours. Le chef d’unité doit être âgé de 19 ans au camp d’été. Les formations nécessaires pour encadrer une unité d’éclaireurs sont les licences de chef 1er et 2nd degré, obtenues après avoir suivi avec succès un CEP, Camp-école préparatoire, du degré correspondant. A défaut, une attestation de capacité valable un an peut être délivrée après avoir suivi une formation de base, en attendant le CEP. La règlementation en vigueur décrite dans le livret idoine disponible sur le Next indique toutes les qualifications nécessaires pour un bon encadrement.

Nul besoin d’avoir été éclaireur un jour pour devenir chef : la promesse scoute se prononce à tout âge, et le moteur doit être le désir de servir les plus jeunes dans le cadre du projet éducatif des Guides et Scouts d’Europe. Nous contacter pour plus de renseignements.

 

« De nombreux scoutmestres ne reconnaissent pas à première vue tout le parti que l’on peut tirer de l’application du système des patrouilles.

Comme vous le savez, il consiste à mettre vos scouts en groupes permanents, sous le commandement de l’un d’eux, qui devient chef de patrouille.

Pour obtenir les meilleurs résultats, il faut donner au chef de patrouille une pleine et entière responsabilité. Si on ne lui donne qu’une responsabilité partielle, on n’obtiendra de lui que des résultats partiels. »

Baden Powell