Les traditions de patrouille

(issu du dossier technique du SDE 235)

Le style d’une patrouille est manifesté par un ensemble d’habitudes qui fait que, dans les mêmes circonstances, les scouts de la patrouille réagissent de la même façon.

Chaque membre est initié à ses codes et ses traditions hérités de l’histoire de la patrouille depuis son origine : le saint patron, le totem, la devise, le livre de bord, le cri etc. Bien entendu, si on ne comprend plus le sens de la tradition, le CP peut après dicussion en conseil de patrouille, changer tel ou tel attribut de la patrouille. Cet esprit de patrouille est important pour la bonne marche de l’unité.

Le Totem

Le choix du totem de patrouille n’est pas à prendre à la légère : c’est souvent ce qui fonde la patrouille. Il est bon de choisir un animal qui démontre par ses traits de caractères les qualités que la patrouille veut développer et mettre à l’honneur.

  • Si vous choisissez l’aigle, vous développerez les qualités d’observation.
  • Si vous choisissez le lion, cela peut être la force et le courage.
  • Le loup, l’esprit d’équipe, etc.

Même si cela n’est pas toujours facile, il peut être bon de choisir un animal que la patrouille puisse observer dans la nature autour d’elle. Elle pourra partir en raid observation afin d’en savoir plus sur la vie du totem. Pourquoi ne pas faire un reportage nature avec prises d’empreintes, photos, films, construction d’affût ?

Le dessin du totem

Chaque scout doit savoir dessiner le profil du totem de patrouille.

Il peut être dessiné sur le matériel de la patrouille, les cantines, la tente, la carriole, etc.

On peut également l’utiliser comme signe de reconnaissance : piste, messages.

Chacun des éclaireurs de la patrouille peut se donner un numéro (le CP a le n° 1, le second le n° 2, etc). Quand un scout laisse un message au sol sous forme de trace (signes de pistes, signe codé, à la craie, avec des pierres ou des morceaux de bois) que d’autres éclaireurs devront déchiffrer, s’il veut préciser qui l’a écrit, il dessine la figure ou la silhouette du totem de patrouille ainsi que son propre numéro. Par exemple :

La devise

Vous avez choisi un animal en voulant développer une ou plusieurs qualités, il faut le formuler : c’est la devise de patrouille. La devise doit être un axe d’effort et de progrès.

La devise est proclamée lors des rassemblements, elle doit être claire et forte, elle se crie au “toujours prêt” : le CP commence et… ses gars répondent ! Il est d’usage que le CP crie le totem de sa patrouille et que les patrouillards répondent par le reste de la devise.

Exemples de devises de patrouille :

  • Milan… vers les cimes !
  • Goéland… serviable et généreux !
  • Marmotte… aux aguets !

On peut peindre la devise sur un blason de patrouille ou la calligraphier sur le livre d’or.

Le cri du totem

Un éclaireur doit savoir imiter le cri du totem de la patrouille. C’est de cette façon que les scouts communiquent entre eux la nuit dans les jeux. Un éclaireur n’a pas le droit d’imiter le cri d’une autre patrouille.

A vous d’inventer des signaux de reconnaissance sonore en utilisant le cri de votre animal.

La patrouille du Loup a inventé le code
suivant :

  • un aboiement bref et étouffé = je suis ici
  • trois gémissements = venez à moi
  • deux grognements = alerte, on se replie
  • un hurlement = à moi ! ou j’ai besoin d’aide !
  • deux hurlements = Go, allons-y !

Le patron de patrouille

La patrouille est placée sous le patronage d’un saint. Cela peut être un saint local ou un saint en lien avec une spécificité de la patrouille (saint Bernard pour des montagnards…).

Le saint patron enseigne les patrouillards par sa vie, son exemple, ses actions… Il inspire la prière de la patrouille.

Le CP raconte sa vie aux patrouillards pour en tirer des exemples. Son souvenir est marqué dans le coin de patrouille. Pour sa fête, la patrouille se retrouve à la messe et partage un bon repas dans la base de patrouille ou part camper.

Le livre d’or

Astucieusement décoré, il porte le souvenir des cérémonies : investitures, promesses, entrées dans la patrouille. Il raconte les faits historiques : CP et scouts qui sont passés, aventures vécues, raids, explorations, camps, défis. Inutile d’y noter les sorties ordinaires, mais uniquement des faits marquants.

Le livre d’or conserve les traditions de la patrouille.

Le fanion de patrouille

Sur un bâton sculpté, le fanion peut s’orner d’écussons marquant des camps ou des événements particuliers, des insignes cimes gagnés depuis la fondation de la patrouille, des signes de victoires dans les rallyes, etc. Il a une place d’honneur dans la base de patrouille.

Pour résumer

La patrouille est l’entité de vie d’un groupe de garçons. Elle a donc une spécificité :

  • Le Totem : c’est le nom d’animal qui est choisi par la patrouille. C’est un animal que l’on trouve dans notre environnement et auquel on souhaite s’associer car il a un caractère, un style, une agilité,..particulière. Chacun des patrouillards porte fièrement sur l’épaule les couleurs de la patrouille.
  • La devise de patrouille rappelle plutôt un objectif à atteindre qu’une étape déjà franchie. Elle exprime parfois une intention du chef de patrouille fondateur, mais il n’est pas dans nos coutumes, de maintenir les traditions lorsque nous n’en comprenons plus le sens ou qu’elles sont mauvaises.
  • le cri de patrouille : C’est le cri de rassemblement d’une patrouille. Il est lancé lors du rassemblement en présence de toutes les patrouilles, lors d’un jeu pour rassembler les patrouillards, pour accueillir un visiteur dans le coin de patrouille, pour encourager un patrouillard dans une épreuve. Il est proclamé rythmé et bien scandé, il est compréhensible par tous.
  • Le Saint Patron : il est choisi par la patrouille. A l’image du saint patron, les patrouillards essayent de développer les vertus du saint. Ils en connaissent la vie et l’œuvre.
  • Le fanion ou staff : c’est l’emblème de la patrouille qui est porté par le CP. Sur le fanion est symbolisé le totem, la devise, les couleurs de la patrouille. Seul un cp investi peut le porter.

2 Commentaires

  1. avatar Elodie dit:

    Bonjour, j’ai trouvé la fiche technique mais je ne sais pas quelle dimension prendre :/
    Pouvez-vous m’aider ?

    FSG

    Le 2 juillet 2014 à 15 h 08 min
  2. avatar poli dit:

    pas compliqué

    Le 25 avril 2014 à 17 h 16 min

Laisser une réponse

Ce site est rattaché au site officiel de l'Association des Guides et Scouts d'Europe (AGSE)
Publié par WordPress et le thème "Koudou" créé par Thomas Fauré et Fabienne Maignet.