Quelques points de repère dans l’histoire du scoutisme

  • 1907 : premier camp scout dans l’île de browsea avec de futurs éclaireurs avec Baden-Powell.
  • 1920 : création des Scouts de France par le Chanoine Cornette et le Père Sevin. Création de la route et des louveteaux avec les Scouts de France, Eclaireurs de France, et Unionistes. 200 000 jeunes français enrôlés dans leurs mouvements.
  • Entre 1930 et 1939 il se créait au moins une ou deux troupes par semaine !
  • 1940 : Guy de Larigaudie meurt pour la France, suivi de milliers d’autres éclaireurs.
  • 1942 : 10 000 routiers en pèlerinage au Puy-en-Velay.
  • 1947 : malgré la guerre, jamborée mondial.

Création des raiders

Mais pourtant, l’élan s’est peu à peu ralenti, notamment à cause de la seconde guerre mondiale qui crée une pénurie de chefs, mais aussi à cause du ronron de l’habitude…

Dès qu’ils avaient 15 ans, les éclaireurs quittaient le mouvement et… pas de relève pour remplacer les scoutmestre !

Insigne des Raiders Scouts de France

Insigne des Raiders Scouts de France

Alors, Michel Menu, aidé du R.P. Rimaud et de Marcel Leclerc (insigne raider n°2) (équipe nationale des Scouts de France), convaincu par l’actualité de la pédagogie scoute, s’apprête à faire une « transfusion de sang » en s’appuyant sur l’histoire des raiders de Wingate. Il travaille notamment avec le R.P. Forestier (aumônier général) afin de proposer une nouvelle étape chez les scouts de France : les raiders.

Ainsi, l’équipe nationale lance officellement les raiders en publiant un numéro spécial de la revue « SCOUT » en janvier 1949. Et c’est une flambée d’enthousiasme qui lui répond à travers des milliers de lettres motivées par l’aventure. Premières troupes à se lancer dans l’aventure : 1ère Saint-Cloud, 54ème Paris, 83ème Paris, 7ème Neuilly, 29ème Paris…

La première investiture raider se déroule à Paris le 8 juin 1949.

Quelques exemples typiques

  • En un an, la 27ème Paris passe de 3 à 10 premières classes ;
  • la 4ème Grenoble triple ses effectifs et fond eune nouvelle troupe ;
  • la 1ère Angers atteint 11 premières classes ;
  • la 1ère Romorantin passe soudain de 1 à 7 patrouilles qui donnent naissance à une deuxième troupe !

En juillet 1955, la 4ème Toulon reçoit le numéro d’investiture n°244, et à la fin de l’été 1955, on compte plus de 250 troupes investies, tandis que 230 autres troupes poursuivent leur entraînement. Dès 1951 les effectifs croissent et ce jusqu’en 1963.

Ce sont les troupes Raiders qui ont lancé les Patrouilles Libres !

1953 : quinze troupes raiders essaient au Danemark les camps à l’étranger.

juillet 1956 : à La Banne d’Ordanche, dans les Monts d’Auvergne, à l’issue de leurs camps d’été, 723 patrouilles raiders se retrouvent pour un rallye raider de 3 jours.