Priorité 1 : L’ESSENTIEL

A. Liturgie et catéchisme

Un Raider :

  • Commence et termine sa journée en priant.
  • Va à la messe tous les dimanches et les jours d’obligation.
  • Se tient correctement à la messe (tenue correcte, cheveux propres, barbe rasée ou taillée).
  • Sait se mettre à genoux en présence du Saint Sacrement
  • Inclut en priorité une confession mensuelle dans son emploi du temps.
  • Prend le temps d’aller adorer une fois par trimestre par exemple. Il sait adorer le Saint Sacrement.
  • Chante, et participe à la prière commune des fidèles.
  • Sait parfaitement bien servir la messe, et connaît les différents postes de service liturgique.
  • Est aisément capable d’improviser une prière universelle.
  • Connaît les conditions et les manières dans lesquelles il peut recevoir la Sainte Communion.
  • Utilise le Catéchisme de l’Église Catholique, ou au moins l’abrégé de ce dernier (compendium).
  • Connaît les 7 sacrements, les 7 péchés capitaux, les 7 dons du Saint Esprit, les vertus cardinales et théologales.
  • A déjà lu les quatre Évangiles, et s’efforce de les relire régulièrement.

B. Unité de vie et cohérence

Un Raider :

  • Sait dire non aux soirées de mauvais goût.
  • Participe avec assiduité à toutes les activités scoutes.
  • Connaît les dangers de l’alcool, il ne se saoule pas.
  • N’entretient aucune relation superficielle avec une fille, et sait demander des conseils à son père spirituel.
  • Est un modèle de respect envers la gente féminine.
  • Ne fume pas de tabac et encore moins autre chose.
  • Ne perd pas son temps devant un ou des écrans à gérer une vie fictive (réseaux sociaux, jeux vidéo, forum).
  • Ne tombe pas dans les pièges d’Internet (perte de temps, pornographie, violence), et en parle sérieusement avec son père spirituel.
  • Honore son père et sa mère : respect, obéissance, reconnaissance.

Priorité 2 : UNE BASE TRÈS SOLIDE

C. Corps et condition physique

Un Raider doit être tout à fait capable de :

  • Faire au moins 30 pompes complètes d’affilées.
  • Réaliser au minimum 10 tractions en pronation, bras totalement déployés à chaque fois.
  • Franchir totalement une barre située à 2m de hauteur sans s’appuyer sur les montants.
  • Courir trois fois un 100 mètres en moins de 15 secondes, sur 7 minutes maximum.
  • Franchir un pont de singe d’au moins 10 mètres.
  • Monter 5 mètres à la corde lisse.
  • Faire 10 flexions sur une seule jambe, (5 droite puis 5 gauche sans aide des bras).

D. Tenue et uniforme

Un Raider :

  • Est fier de mettre son uniforme, sans fioritures, ni rajout. Il n’y manque aucun insigne (badges, brevets, postes d’action). Il n’est pas cohérent de voir un foulard coupé sur un raider, sauf s’il est marin. Le cas contraire, il bafouerait ses deux premiers articles ouvertement.
  • Sait s’équiper correctement, sans vivre dans la « façade » : rangers, musette, chèche, youle, dague, briquet au magnésium, etc. . Tout cela est à proscrire. Il préférera un sac léger et étanche, un couteau parfaitement aiguisé et à portée de main (pas à la ceinture), des chaussures de marche pratiques.
  • Tient toujours son sac prêt à la maison (il ne reste plus qu’à mettre les vêtements et c’est parti).
  • Demande à son chef de lui prêter le cérémonial, le lit et l’applique, par obéissance et loyauté.

E. Vie au camp

Un Raider :

  • Met toujours de la boue au préalable sur les gamelles qu’il met sur le feu.
  • Met toujours de l’eau à chauffer pendant qu’il déjeune, afin de faire la vaisselle à l’eau chaude.
  • Ne laisse pas trainer les gamelles et les éponges par terre, et encore moins les aliments.
  • Ne se contente pas d’un « quart » fait avec la brique de lait du matin.
  • Se lave entièrement tous les matins, après le dérouillage, et se lave les mains avant de déjeuner.
  • Se lève rapidement dès que le réveil sonne, et range rapidement ses affaires avant de sortir de sa tente.
  • Se couche le soir dans le silence de la nuit le plus total jusqu’au lendemain (pas de sorties entre CP, ni avec les chefs). Il sait que sa première charge est celle de sa patrouille.

F. Techniques scoutes

Un Raider possède une compétence particulière reconnue de tous (chant, veillée, froissartage) grâce notamment à ses brevets majeurs. Mais doit être très bon dans les autres techniques. C’est pour cela que nous demandons au minimum 15 badges et 2 brevets majeurs !

Il doit donc savoir :

  • Animer avec aisance une veillée scoute.
  • S’exprimer en public en toute occasion.
  • Animer avec aisance une prière pour un groupe (famille, amis, patrouille).
  • Lire une carte rapidement.
  • Faire une triangulation.
  • Prendre un azimut (carte + réel), et le suivre sur au moins 5km.
  • Utiliser à bon escient les nœuds et brelages scouts.